Accueil Gaming La Palestine incluse dans Valorant Strike Arabia à l'avenir, confirme Riot

La Palestine incluse dans Valorant Strike Arabia à l’avenir, confirme Riot

Author

Date

Category

Plusieurs équipes avaient été disqualifiées du tournoi d’ouverture de Strike Arabia après qu’il soit apparu qu’elles avaient joué depuis la Palestine.

Publié le 8 avril 2021

Riot Games a confirmé que les concurrents, bien que résidant dans l’État de Palestine, seront éligibles pour participer aux tournois Strike Arabia (MENA), à partir du championnat Strike Arabia du mois prochain.

La confirmation a été tweetée le 8 avril par le compte Twitter officiel de Arabic Valorant.

Traduit, il lit:

« Chez Riot Games, nous nous efforçons toujours d’améliorer l’expérience des joueurs de la région et du monde … Cependant, certaines raisons empêchent l’inclusion de certains pays dans les programmes compétitifs que nous organisons, mais nous confirmons que nous essayons constamment pour surmonter tous ces défis. Nous vous entendons et apprécions vos opinions, et nous avons réussi l’année dernière à inclure la Libye dans la liste des pays éligibles pour participer, et nous sommes heureux d’annoncer aujourd’hui que nous inclurons également la Palestine dans la prochaine saison de tournois dans League of Legends, VALORANT et Wild Rift. « 

L’éligibilité des Palestiniens était devenue un problème après qu’un certain nombre d’équipes, y compris les champions de First Strike, avaient été disqualifiées de la saison 1 du championnat après qu’il soit apparu qu’elles jouaient depuis la Palestine, et non l’un des quatorze pays éligibles.

Strike Arabia est divisé en trois régions: GGC & Irak, Afrique du Nord et Levant & Egypte.

Valoriser la Palestine
L’État de Palestine n’était pas inclus dans les 14 pays d’origine éligibles pour jouer dans Strike Arabia. (Photo: Riot Games)

Levant et Égypte, ne contient que trois pays: la Jordanie, le Liban et l’Égypte à l’exclusion de la Palestine, de la Syrie et d’Israël. Les joueurs résidant en Israël sont éligibles à participer au circuit européen.

S’adressant à GINX, le directeur des relations publiques et des communications de Riot Games pour la région MENA, Luciano Rahal, a déclaré que l’exclusion initiale de la Palestine était due à un certain nombre de facteurs liés au maintien de l’intégrité concurrentielle avec l’infrastructure des serveurs et aux principales préoccupations de la population.

La région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord compte environ 20 pays et avec l’inclusion de la Palestine, Riot permettra aux joueurs de 15 ans de s’affronter.

La Syrie, l’Iran, le Yémen et Djibouti sont toujours incapables de le faire, et s’ils sont inclus dans la région MENA, l’Éthiopie et le Soudan.

Rahal a confirmé qu’avec la Palestine, Riot espère ajouter «trois autres pays» dans un proche avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Liste des niveaux Warzone LMG – chaque mitrailleuse légère classée du meilleur au pire pour la saison 3

La saison 3 de Warzone a radicalement bouleversé la méta et ce qui était bon avant peut ne plus l'être maintenant. Donc, si...

Meilleur équipement AK-47 pour Warzone Saison 3

Avec la mise à jour de la saison 3, les problèmes de recul de l'AK-47 de la guerre froide ont finalement été corrigés, ce...

Comment terminer l’événement The Destruction of Verdansk Part 2 Warzone

La partie 2 montre enfin le nouveau Verdansk 84, découvrez toutes les étapes à suivre pour le terminer.Publié le 22 avril 2021Cela fait quelques...